19 May 2020

ECCHA envisage de saisir la justice contre Joseph Kabila et consorts

Le mouvement citoyen Engagement Citoyen pour le Changement (ECCHA-RDC) envisage saisir par plainte les juridictions compétentes tant nationales qu’internationales contre le président honoraire Joseph Kabila et consorts pour que justice soit faite au regard des faits dont ils sont reprochés.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 18 mai 2020, le mouvement citoyen Engagement Citoyen pour le Changement en RD Congo, pense que lors du régime précédent, plusieurs actions d’antivaleurs constituant l’impunité ont été commises contre le peuple congolais.

ECCHA souligne que ces antivaleurs auraient été commies par les éléments de l’ordre « la Police, les FARDC, l’ANR, la DEMIAP et la Garde Républicaine sous la bénédiction du président honoraire Joseph Kabila ».

C’est entre autres, la « répression tyrannique et criminelle » des adeptes de Bundu dia Kongo et de Kamwena Nsapu, des citoyens éveillés membres des organisations de la société civile, des partis politiques d’opposition à l’époque et des mouvements citoyens.

« Tout en exhortant le Conseil d’Etat, la Cour Constitutionnelle et la Cour de Cassation à œuvrer contre l’impunité sus évoquée, ECCHA-RDC envisage saisir par plainte ou dénonciation les juridictions compétentes tant nationales qu’internationales contre Monsieur Joseph KABILA et consorts pour que justice soit faite au regard des faits sus élucidés » indique ECCHA-RDC.

Ce mouvement citoyen non violant et non-partisan invite le Président de la République et la Communauté Internationale à concourir incessamment à la mise en place d’un Tribunal International Spécial devant statuer sur tous les crimes contre l’humanité et les différentes violations graves des droits de l’homme commis en République Démocratique du Congo depuis 1997 jusqu’à nos jours.

Par ailleurs, cette structure citoyenne encourage le chef de l’Etat à l’accomplissement de ses promesses électorales relatives à l’éradication de la pauvreté.

« L’instauration effective de la paix sur toute l’étendue du territoire nationale, l’accès à un bon système de santé et l’épanouissement de la jeunesse, etc. qui tardent à s’accomplir et pourtant, la population croupie sensiblement dans la misère inhumaine et l’occupation du pays par des forces négatives étrangères et locales », exhorte ECCHA.

Celle-ci appelle le peuple congolais à l’unisson pour rendre apaisée la redevabilité des autorités politico-administratives et des mandataires de l’Etat.

« La bonne gouvernance, la démocratie, l’Etat de droit et l’amélioration significative des conditions des vies de la population par l’actuel régime » conclut le mouvement citoyen ECCHA en République démocratique du Congo.