22 July 2019

Réunion de Lamuka à Lubumbashi : la cellule politique de la coalition finaliserait le document de travail

Alors qu’une certaine opinion a déjà conclu que les violons ne s’accordaient plus entre les derniers quatuors de cette coalition, au niveau de la plate-forme, on continue à soutenir que les choses marchent normalement et que les derniers reports auraient été sollicités par la cellule qui prépare le document de travail de cette rencontre appelée par le coordonnateur de Lamuka, Moïse Katumbi, depuis plus d’un mois déjà.

Le énième report de la réunion du présidium de la coalition Lamuka prévue le 20, puis le 24 juillet, à Lubumbashi, dans le Haut Katanga, a suscité des réactions en sens divers. Mais, du côté de cette plate-forme politique, on rassure du bon fonctionnement de la coalition.

Dans un échange, le 21 juillet, avec L’interview.cd, un membre de la cellule de communication de cette coalition qui a requis l’anonymat affirme que la cellule politique de ce regroupement est en train de finaliser le document de travail à utiliser comme soubassement lors de cette réunion. A l’en croire, le dernier report de cette réunion avait également été sollicité par cette dite cellule, en vue de lui permettre de mettre au point ce document.

Ce cadre de Lamuka rassure, par ailleurs, sur la présence de tous les membres du présidium lors de cette réunion renvoyée au 29 juillet. « Tous seront là. Martin Fuyulu, Jean-Pierre Bemba, Muzitu, etc. feront le déplacement vers Lubumbashi pour participer à cette réunion très importante pour Lamuka », a dit la source.

Parlant des relations entre les différents leaders de cette coalition politique, cette source a avoué qu’il y peut-être certaines divergences de vue mais, les relations entre eux restent bonnes, « étant donné que tous, ils sont conscients de leur situation ». « Leur sort à tous est lié et ils le savent », a affirmé ce membre des structures de Lamuka.

Il est noté que c’est à l’issue de cette rencontre que l’actuel coordonnateur de cette coalition, Moïse Katumbi, cédera le bâton à son successeur, Jean-Pierre Bemba, qui va conduire aux destinées de cette plate-forme politique pour les trois prochains mois.

A l’opposé de ces assurances de Lamuka, beaucoup continuent à mettre ces successifs reports dans le compte d’une divergence de vues entre les différents leaders de cette coalition quant aux fondamentaux de leur lutte et l’avenir de ce regroupement politique.

Prévue le 20 juillet, puis le 24 juillet, cette réunion du Présidium de la plateforme Lamuka, rappelle-t-on, a été reportée au 29 juillet.