Social

"En matière de pauvreté, d'accès à l'emploi, à l'eau, à l'éducation et aux soins de santé, la population du Katanga souffrait d'un retard dramatique en janvier 2007. Des réformes pragmatiques, des chantiers d'envergure et des investissements ciblés ont permis d'améliorer concrètement leur vie et réduire leur pauvreté."

Emploi


Quelques mesures phares:

Augmentation du salaire mensuel minimum de 40 à 100 USD

Eau


% de la population du Katanga ayant accés à l’eau potable

Éducation


Quelques mesures phares:

Investissement dans les infrastructures scolaires

Renforcement de l’encadrement des enseignants dans le but d’améliorer la qualité de l’enseignement

Effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire

Nombre d’enfants scolarisés dans la province

Santé


Quelques mesures phares:

Construction et la réhabilitation des centres hospitaliers

Achat du matériel et des équipements médicaux

Approvisionnement régulier des centres médicaux en produits pharmaceutiques

Lutte contre le paludisme et le VIH SIDA en distribuant notamment les moustiquaires imprégnées, les antirétroviraux, et surtout en faisant des campagnes de sensibilisation sur les mesures préventives à prendre

Infrastructures

"Le Katanga souffrait d'un grave manque d'infrastructures, notamment routières. Les routes sont à la base de tout développement économique durable et sain. Nous avons donc investi massivement dans la construction de routes, ce qui a bénéficié à la population et aux opérateurs économiques."

Routes


Réhabilitation de 4 700 km de routes en terre et asphaltées de 2007 à 2015

Ponts


Quelques mesures phares:

Construction de plusieurs ponts permettant la connexion d’axes stratégiques

Construction du plus grand pont en béton de RD Congo d’une longueur de 710 mètres et d’une capacité de 100 tonnes, le pont Lualaba

Développement économique

"A mon arrivée, j'ai trouvé une province délabrée, sans aucun fondement économique sain. Afin de développer l'économie, nous avons d'abord instauré la bonne gouvernance pour redonner confiance aux investisseurs. Nous avons veillé à dynamiser le secteur minier tout en développant aussi des secteurs porteurs d'emplois et d'avenir tel que l'agriculture."

Agriculture


Quelques mesures phares:

Obligation faite aux grands industriels (miniers principalement) de cultiver au moins 500 hectares de maïs destiné à la consommation locale, ou faute de terrains, d’investir dans le financement d’intrants agricoles (semences, engrais…)

Développement des cultures de maïs, des usines de transformation (minoteries) pour transformer les grains de maïs en farine.

% des importations alimentaires sur la consommation annuelle de la province

Coût du Kg de farine en USD dans la province

Investissements


Investissements passés en Milliard USD

Mines


Production de cathodes de cuivre en tonnes

Quelques mesures phares:

Interdiction des exportations des minerais bruts afin de donner une certaine valeur ajoutée aux produits marchands

Réglementation de l’exploitation artisanale en lui attribuant, avec l’accord du ministère national des mines, des zones d’exploitation

Soutien du code et du règlement minier afin d’encourager les opérateurs miniers à poursuivre l’exploitation malgré le climat des affaires qui nécessitait un assainissement

Électricité


Quelques mesures phares:

Renforcement du réseau électrique en vue de l’augmentation de la production

A Lubumbashi, installation de poteaux à éclairage solaire qui se chargent pendant la journée et éclairent pendant la nuit

Remplacement des ampoules à incandescence par des ampoules économiques, contribuant ainsi à diminuer la consommation en énergie en vue de sa redistribution aux ménages et au secteur productif

Electrification de plusieurs entités rurales à partir de groupes électrogènes ou barrages nouvellement construits

Gestion budgétaire

"Grâce à la bonne gouvernance que nous avons instaurée, à la culture du travail et à la discipline, le budget du Katanga a bondi en l'espace de quelques années. Malgré la non restitution des 40% de budget à la province, le Katanga est devenu le premier contributeur au budget national."

Budget


Rang du Katanga dans son apport au budget national.

Le budget du Katanga a bondi de 5000% en l’espace de 8 ans ; passant de 21 millions USD à 1 milliard USD

Trésor Public


Trésor public du Katanga en Milliard USD / an

Recettes douanières


Recettes douanières perçues par le Katanga en Milliard USD / an

Voir toutes les vidéos de Moïse sur notre chaine Youtube